L'approche ludo-éducative des TAP à Clans


C'est la rentrée pour tout le monde et la saison touristique prend le large pour faire place au quotidien du travail. Voilà presque un mois que l'école primaire de Clans a rouvert ses portes pour accueillir plus de 80 élèves et c'est aussi l'occasion pour les enfants de participer à des activités ludiques.
Depuis l'an dernier, le gouvernement a réformé les temps de travail des écoles et a instauré les TAP. Ces temps d'activités périscolaires de 3h par semaines minimum, sont gratuits et ouverts à tous les enfants inscrits au programme scolaire. Mis en place à la fin des cours, ils proposent des activités ludiques, manuelles, intellectuelles et artistiques, présentées sous forme d'ateliers. Il s'agit d'une découverte et d'une sensibilisation à des pratiques diverses d'apprentissage sous forme de jeux, sport, arts plastiques et rencontres environnementales. 

Les municipalités sont libres de choisir les intervenants chargés d'animer ces activités et à Clans, les TAP sont dirigés par Lydie Granieri, accompagnée de Sylvie, Sandrine, Marianne et Stéphanie qui ne manquent pas de ressources pour éveiller les enfants, 60 élèves participent aux TAP, divisés en deux groupes, grands et petits.
Pour exemple, cette semaine le groupe des grands composé de 32 enfants des classes du CE1 au CM2, ont travaillés sur le thème des arts éphémères, en réfléchissant à la représentation de dessins réalisés à la craie sur le bitume de l'allée des tilleuls.
Depuis ces trente dernières années, le mouvement artistique du Street Art est en pleine expansion mondiale et des artistes devenues célèbres tel que Banksy ou MissTic traitent, à travers des créations artistiques éphémères dans l'espace urbain, de sujets sensibles tel que la liberté, la politique et la condition humaine. Dans cette optique les enfants des TAP se sont amusés, tout en apprenant, à reproduire ce concept dans leur propre village. Au delà même du ludique, les TAP peuvent offrir une réelle sensibilisation concernant les arts et l'histoire.


L'environnement sain et spacieux du village est propice aux activités en plein air et la mairie ambitionne de développer des infrastructures nécessaires auprès de la nouvelle médiathèque encore en construction, près de l'école, avec un espace ludique. En attendant son ouverture, les TAP s'organisent dans la grande salle communales de Clans, avec des activités orientées en fonction des saisons. L'an dernier, les enfants avaient travaillé sur le thème du carnaval, accompagné de l'association Le Zampi qui organise ces festivités, après avoir réalisé l'affiche du spectacle de Noël et du Téléthon 2014.

Bon nombre de municipalités se tournent de plus en plus vers les médiathèques et ludothèques pour animer des temps de partages, en partenariat avec les associations culturelles locales. Une dynamique en pleine croissance quand on sait que chaque année, environ 400 jeux de sociétés sortent des maisons d'éditions. Les enseignants se tournent de plus en plus vers les jeux pour transmettre un apprentissage (à voir: la conclusion de la conférence sur la place des jeux ludo-éducatifs dans la cité) et les organismes mettent en place des évènements ludiques à grandes échelles (ici à Clans nous avons le festival Clans sort le grand jeu qui a connu un grand succès en Août dernier).  Et grâce aux associations tel que le Zampi, l'Atelier Expérimental, la venue de l'école départementale de musique et la G.V. Tinée, la diversité culturelle prend de l'espace sur notre petit bout de montagne, reflétée par l'investissement des élèves des TAP de Clans, qui peuvent savourer leurs activités tout les jours dans un cadre paradisiaque.


Commentaires

Articles les plus consultés